The sneakers life of Janane Boudili !

Hello !

Vous vous souvenez, il y a quelques mois j’ai eu la chance d’interviewer la jolie comédienne Janane Boudili ! Décidément la belle nous réserve bien des surprises puisqu’elle pose aujourd’hui pour Sneakerpedia !  Pour toutes les fans de baskets, si vous ne connaissez pas, accourez !

Ce site est la bible des sneakers sur le web ou pour les plus cartésiens, une vraie encyclopédie de la basket !

 *Tailleur : Paul K –Lingerie : Aubade –Sneakers : Isabelle Marant*
*Tutu : Manoush – Baskets : Converse – Veste : Gaëlle Constantini*
*Veste : Kalyss – Foulard : Hermès – Sneakers : Jeremy Scott*

*Combi & Veste en cuir : Pépé jeans – Dunk : Foot locker*

C’était Janane pour Sneakerpedia ! Ça valait le coup d’oeil, hein?!

-J-

Publicités

J fait sa campagne en Hollande !

Pour le Nouvel An, je suis allée à Amsterdam. Et bien les amis, pas besoin de rendre visite aux Papous pour se dépayser, allez chez nos voisins européens et vous aurez largement votre dose de découvertes et d’exotisme ! Amsterdam c’est des hauts bâtiments avec des façades magnifiques, des canaux qui traversent la ville, plus de mille ponts, des rues pavées et une ambiance assez particulière !

Blouse : Romwe
Tutu et bracelet : H&M (chez les enfants pour le tutu!)
Sac bourse et bague : Blanco
Chaussures : Marché Waterlooplein
***********

Quand vous errez dans les rues de Marrakech l’odeur des épices vous enivre. Quand vous marcher à Paris, dans les allées du Jardin des plantes en avril, les parterres fleuris titillent votre odorat… Et bien à Amsterdam, dans les rues, dans les boutiques, dans les restaurants, c’est l’odeur du cannabis qui vient secouer vos cloisons nasales!

J’ai été abasourdie par la « balade » dans le quartier rouge. Comment vous dire que de voir des prostituées en vitrine, ça choque. Cette mise en scène de la femme objet dans toute sa splendeur, fait extrêmement peine à voir (je vous épargne les détails des passants sourires béats et filet de bave -vomis-).

Le soir du Nouvel An, les Amstellodamois se retrouvent sur la place Dam pour le décompte et assister au feu d’artifices. À ma grande surprise, le spectacle n était pas organisé par la ville mais par les autochtones et les touristes. Les fusées et autres pétards sont en vente libre… J’ai donc assisté à un firework sauvage, l’ambiance était bon enfant mais le risque de se prendre un éclat dans l’oeil  ou de devenir sourd, était bien présent et ça, c’était beaucoup moins sympa !

Parlons chiffons ! Au final, c’est surtout pour ça qu’on est là !

Les Hollandais sont grands, très grands… Du haut de mon mètre soixante deux j ai peiné à escalader les marches hautes et exigües, le  grand avantage se trouve dans les rayons des magasins. En effet, la taille 38 est équivalente à la taille 36 française… Et ça, ça met du baume au cœur ! Ici, il n’y a pas de législation pour les soldes chacun fait ce qu’il veut et ça s’est TOP ! (J’ai surtout apprécié les -50 chez H&M et les 20% en moins sur la totalité de l’addition ! )

Amsterdam, c’est aussi le fief du vintage ! Et ça, c’est un gros PLUS quand on aime l’originalité et qu’on a pas trop de sous ! Les marchés fleurissent à tous les coins de rue… Et c’est dans le quartier de Waterlooplein que j’ai fait l’acquisition d’une petite paire de shoes pour 10 euros, que j’ai étrennées le soir du réveillon !

J’ai aussi découvert la petite friperie Épisode qui regorge de bonnes surprises ! Manteaux, boots, sacs en cuir, pulls en laine, ceintures par milliers… Bref, de quoi satisfaire tous les goûts et toutes les bourses !

J’inaugure la place des clichés pour vous dire  que sur le port d’Amsterdam il n y a pas de marins qui chantent mais des drogués, du fromage, des fringues, des putes et des vélos. Et c’est ce qui rend cette ville aussi atypique ! On adhère ou on n’adhère pas mais cette ville ne nous laisse pas indifférents ! Amsterdam c’est un peu le Vegas européen : ce qui se passe à Amsterdam reste à Amsterdam !

-J-