FAKE DÉFILÉS

Sans le savoir, le FAKE DÉFILÉ on le fait tous les jours; on s’habille, on se coiffe, on se maquille, on se déshabille, on se décoiffe on se recoiffe… un coup d’œil dans le miroir, trois coups d’œil dans le miroir, simplement pour aller de chez soi à la fac, de la fac à la laverie, de la laverie au café, du café à chez soi. Je te sens douter derrière ton écran jeune padawan, permet moi de te rafraîchir la mémoire… FLASHBACK : on a tous eu cette fois où on a demandé à notre coiffeur de nous faire une frange à la Betty, celle où l’on s’est apprêtée pendant deux heures uniquement pour aller acheter une baguette de pain, la fois où l’on a renoncé à aller à une soirée parce que « décidément, je n’ai rien à me mettre ». Tu peux aussi faire partie de celles qui vont au festival Rock en Seine; capeline, short en jean, talons aiguilles, dans le seul espoir de se retrouver dans les pages du street style Glamour. Et tant pis si une fois la nuit tombée Rock en Seine devient Koh Lanta : piqûres de moustiques, talons enfoncés dans la boue, chair de poule et la capeline qui se transforme en bob sous l’effet de la pluie.

Bref, on s’est compris.

FAKE DÉFILÉS, c’est J & M.

4 réflexions au sujet de « FAKE DÉFILÉS »

  1. soit dit en passant, Betty peut se permettre la frange!!! moi je crois que si je me lance, il me faudra l’accord parental pour sortir de chez moi!!! je surlike votre blog!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s